SITE D'ACTUALITÉ ET D'INFORMATION SUR
LES RÈGLES ET LE CANCER DU SEIN

 

 

Dr Philippe Vignal
Gynécologue, Spécialiste en échographie, Chercheur et Auteur
PARIS


À propos

ANTICIPATION


À la fin du XX° siècle jusqu'au début du XXI° siècle, le fléau du cancer du sein s'est abattu sur les femmes des pays développés pour des raisons incroyables vu les connaissances scientifiques assez avancées de cette époque sur le sujet.

La civilisation disposait d'une technologie certaine pour traiter la maladie à un stade avancée, mais ignorait consciencieusement le remède qui évitait cette maladie et qui avait été inventé des décennies auparavant : la prise de progestérone en continu.

Cette période trouble de notre histoire doit rester une leçon pour notre civilisation actuelle. Nous ne devons jamais perdre de vue que si nous tombons de nouveau dans une impasse médicale, c'est très probablement que nous n'avons pas bien analysé la situation et que toutes les voies n'ont pas été explorées tandis que d'autres ont sans doute été suivies sans discernement et avec acharnement.

Pierre Compagnon, Ministre de la SANTÉ MONDIALE, 11 MARS 2170.

 

HIER ET AUJOURD'HUI


Au milieu du XIX° siècle, Ignace Philippe Semmelweis, gynécologue hongrois, découvrit qu’il suffisait que les médecins se lavent les mains avant d’examiner les jeunes accouchées pour que la mortalité liée à la fièvre puerpérale ( maladie infectieuse survenant après un accouchement ) diminue. Dans certaines maternités, cette mortalité pouvait atteindre 20 % des femmes, soit une sur cinq.

Malgré un combat acharné pour convaincre ses confrères, ce médecin novateur est mort misérable et incompris, dans un asile psychiatrique. Semmelweis disait à propos des décès causés par la fièvre puerpérale, transmise par les mains souillées des médecins : « Tout ce qui se fait ici me paraît bien inutile, les décès se succèdent avec simplicité. On continue à opérer, cependant, sans chercher à savoir vraiment pourquoi tel malade succombe plutôt qu’un autre. » Pasteur lui donna raison quelques années plus tard. La fièvre puerpérale n’était pas due à un quelconque déséquilibre entre les quatre éléments fondamentaux  – air, feu, eau et terre, contenus dans les humeurs ( croyances de l’époque ), mais à l’action d’une bactérie, le streptocoque du groupe A présent dans le sang des femmes et transmis par les mains souillées des médecins. La théorie microbienne de la maladie ouvrit enfin la porte de la prévention par l’asepsie.

Aujourd’hui, les femmes ne meurent plus de fièvre puerpérale, mais elles décèdent à un âge plus avancé, dans des proportions alarmantes, du cancer du sein. Je suis gynécologue et spécialisé en pathologie mammaire. Comme mes confrères gynécologues, je suis confronté au cancer du sein – que j’examine une patiente et lui découvre un nodule, que j’étudie une image d’échographie ou observe des cellules cancéreuses sous mon microscope. Presque deux siècles après la découverte de Semmelweis, il semble que l’indifférence générale envers la santé des femmes persiste. Je pourrais reprendre les mots du gynécologue hongrois : tout ce qui se fait ici me paraît bien inutile, les tumeurs du sein se succèdent avec simplicité. On continue à dépister et à opérer sans chercher à savoir vraiment pourquoi telle patiente est atteinte plutôt qu’une autre.

CELA DOIT CHANGER, LE CANCER DU SEIN N'EST PAS UNE FATALITÉ

LA PRÉVENTION PRIMAIRE ou comment en finir avec le fléau du cancer du sein

Le docteur Philippe Vignal est médecin, gynécologue obstétricien, spécialiste reconnu en échographie gynécologique. Il pratique en cabinet depuis plus de 30 ans.
Parallèlement à son activité libérale, il est aussi chercheur, auteur de plusieurs articles scientifiques* parus dans la presse spécialisée française et anglo-saxonne.
Il s'est consacré à la recherche sur le lien entre le cancer du sein et la présence d'hormones dans le corps.

Sites internet du Dr Vignal
www.vignal.org Informations scientifiques sur les cycles menstruels
www.enferaufeminin.com Présentation du livre "l'enfer au feminin"

Livres


 



2012 : L'ENFER AU FÉMININ

Les règles des femmes et le cancer du sein ne sont pas une fatalité.

Il est absurde de porter le fardeau des règles tous les mois, hors projet d’enfant. Le temps est venu de dire aux femmes pourquoi un phénomène aussi physiologique est devenu nocif pour la santé. Ces faits sont connus, des solutions existent, mais les lobbies médicaux et pharmaceutiques préfèrent les passer sous silence.

Il est urgent de changer de paradigme et d’en finir avec ces 50 000 nouveaux cas de cancers du sein tous les ans ! Le dogme de la régularité menstruelle doit être remplacé par celui de l’absence des règles. Il existe une relation linéaire entre le nombre de cycles dans une vie et le risque de cancer du sein. Plus une femme a eu ses règles naturelles ou artificielles ( pilules combinées ), plus elle augmente son risque et inversement.

Le Docteur Vignal met ici en lumière le lien entre les règles menstruelles, les contraceptifs à œstrogènes et le cancer du sein. Basé sur son expérimentation comme sur des publications scientifiques internationales, cet ouvrage explique le fonctionnement hormonal et démontre son lien avec le cancer.

Éditions de La Martinière - Paris: L'enfer au Féminin
Commander sur Amazon



1998 : LA GROSSESSE, les conseils du docteur Philippe Vignal ( Édition épuisée )

Le livre du Docteur VIGNAL est bien différent des autres publications sur la Grossesse. Sa représentation, son contenu et son grand souci pédagogique, en font plus un précis d'obstétrique adapté au grand public, qu'un simple ouvrage de vulgarisation.

L'examen échographie, aujourd'hui largement diffusé, y est décrit à la lumière d'exemples, dans les détails, et cela pour la première fois, à l'intention des futures parents.
Les nombreux conseils contenus dans cet ouvrage sont destinés en priorité aux futures maman, qui pourront ainsi mieux surveiller leur grossesse et trouver les réponses à leurs multiples interrogations.

Le docteur VIGNAL s'adresse à un public attentif et intelligent, désireux d'être informé d'une façon complète et objective.

Éditions MA

Publications scientifiques


 



Angiographie par couplage de l'écho 3D au Doppler puissance : 3D-power Doppler angiography (3D-PDA). Application clinique en gynécologie (2009)

Télécharger le document en format PDF




La sonohystérographie avant une AMP - Une exploration simple et fiable (2007)

Télécharger le document en format PDF




Tumeur à cellule granulaire du sein : corrélation anatomo-échographique (2006)

Télécharger le document en format PDF




Cancer du sein développé dans une glande mammaire accesoire : aspect échographique (2007)

Télécharger le document en format PDF




Sonographic Morphology of Infiltrating Breast Carcinoma

Relationship With the Shape of the Hyaluronan Extracellular Matrix (2002 by the American Institute of Ultrasound in Medicine)

Objective. To compare the shape of the sonographic image of invasive breast cancer with the shape of the corresponding histopathologic section stained for components of the extracellular matrix, hyaluronan, and collagen. Methods. We studied 22 cases of breast carcinoma. Among them, 13 were visible on both sonography and mammography, whereas 9 were visible only on sonography. We com- pared the sonographic images with the histologic sections of the same carcinomas after staining with alcian blue for hyaluronan and Masson trichrome for collagen. Results. We have shown that the shape of the sonographic image of breast cancer is similar to the shape of its hyaluronan extracellular matrix. Conclusions. This finding explains why breast sonography is so sensitive for detection of invasive car- cinoma and why some invasive cancers are not visible on mammography. Key words: breast sonog- raphy; mammography; breast cancer; extracellular matrix; hyaluronan; collagen.

Télécharger le document en format PDF




ABSTRACT GYNÉCOLOGIE
spécial cancer du sein N°265, 22 mai 2002

Le dilemme du dépistage mammographie de masse.
Au début des année 80, une étude expérimentale a montré que le dépistage mammographie laissait espérer une réduction de 20% de la mortalité par cancer du sein(1). ce chiffre très encourageant promettait bien des espoirs vis-à-vis de la lutte contre le cancer du sein. deux décennies plus tard, on aurait dû s'attendre à une nette confirmation de ces résultats, du fait des progrès techniques.
Or il n'en fut rien, bien au contraire, d'après Olsen et Gotzsche (2), le dépistage mammographie de masse serait inutile.



Télécharger le document en format PDF




RECHERCHE et CLINIQUE
Contribution de l'échographie au diagnostic des cancers infracliniques du sein. Étude préliminaire.
GYNÉCOLOGIE INTERNATIONALE - n°6 JUIN 1995

L'objectif de cette étude a été de juger la valeur de l'échographie mammaire pour le diagnostic du cancer du sein infraclinique dans une population non sélectionnée par l'examen clinique ou la mammographie.

L'étude a été prospective et a porté sur 1283 patientes, âgées de 35 à 75 ans, asymptotiques, issues d'une consultation de gynécologie non spécialisée en sérologie. Celles-ci ont eu, en plus de la surveillance mammographie habituelle et de l'examen clinique, une échographie mammaire systématique entre mai 92 et février 91, soit une période de 22 mois.

Télécharger le document en format PDF partie 1
Télécharger le document en format PDF partie 2



PUBLICATIONS DISPOSNIBLES SUR LE SITE PubMed

Flow Index Vascularization dynamics in the preovulatory phase of controlled ovarian hyperstimulation: profile and relationship with conception rate (2011)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22099977


Sonographic appearance of a carcinoma developed in ectopic axillary breast tissue. (2005)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16281265


Maternal serum hyaluronic acid is ineffective for Down syndrome screening.(2000)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10701860


Attempt at a definition of a coefficient of risk of chromosome abnormalities at the beginning of pregnancy (1980)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7463015